À propos

À travers La Rochelle Ports Center, vitrine des trois ports rochelais, (re)découvrez l’univers fascinant de l’océan et de ses filières !
Dédiée à retisser le lien entre les citoyens et leurs ports, l’association vous invite à voyager au cœur de l’économie bleue, pilier de la transition écologique et du développement durable du territoire.

Notre vocation :
« Découvrir les coulisses des ports »

Le concept de « port center », international, est né pour recréer un lien entre les ports et les citoyens. Chaque ville portuaire possède une histoire et s’inscrit dans un contexte socio-économique singulier : c’est un patrimoine à partager.
Cependant, partout dans le monde, les habitants ont été coupés de leur(s) port(s), du fait de la fermeture et/ou de l’éloignement du cœur des villes de ces derniers.
Aujourd’hui, les ports centers entendent favoriser la réappropriation des ports par les citoyens.

La Rochelle Ports Center possède une spécificité de taille : il fédère les trois entités portuaires rochelaises, commerce-plaisance-pêche, au sein d’une association loi 1901. Créée en juillet 2021, cette association tripartite souhaite renforcer l’identité des trois ports rochelais auprès des différents publics, notamment en dévoilant et en décryptant leurs filières socio-économiques variées.

Expliquer les ports au travers d’expositions, de visites ou d’animations, promouvoir les métiers portuaires, ouvrir le dialogue entre les diverses communautés portuaires et le grand public, développer des projets avec les acteurs universitaires, patrimoniaux et culturels du territoire…
Les ports sont des lieux qui fascinent, La Rochelle Ports Center vous donne les clés pour mieux les comprendre !

3 ports pour 1 ville

Selon les historiens, les premiers textes évoquant la bourgade de pêcheurs installés à l’embouchure des rivières Lafond, Maubec et la Moulinette datent d’avant l’an mil. Les pêcheurs utilisaient alors les courants parcourus dans cette mer intérieure protégée par les pertuis charentais pour piéger les poissons. En exemptant Rupella des tutelles féodales, Guillaume d’Aquitaine permet à ce bassin d’ancrage et de délestage des navires de devenir un port « libre ».

Le premier port « rochelais » se situe alors sur l’actuelle place de Verdun. Que de chemin parcouru jusqu’au XXIe siècle et ses trois ports respectivement spécialisés en commerce, plaisance et pêche ! Blottie au cœur de sa rade, La Rochelle a dû grandir à l’extérieur des murs de la cité originelle, mais aussi de son Vieux Port et de ses bassins.

Port Atlantique
La Rochelle

Le port de La Pallice a été créé à la fin du XIXe siècle pour faire face à l’augmentation des échanges commerciaux et à l’accroissement de la taille des navires.

Port en eau profonde de la façade atlantique, il traite aujourd’hui environ près de 10 millions de tonnes de marchandises chaque année, dont principalement des céréales à l’exportation.

Port Chef de Baie
La Rochelle

Le Port de pêche quitte le centre-ville de La Rochelle en 1994 pour s’implanter à Chef de Baie, à l’extrême sud-ouest de la Ville dans un port neuf et moderne entièrement construit pour s’adapter aux besoins de la filière locale des produits de la mer.

Utilisé par plus de 200 navires, il accueille désormais sur son site trois filières emblématiques : la pêche, le mareyage et la conchyliculture.

Port de plaisance
La Rochelle

Au milieu du XXe siècle, l’évolution de la société génère la création d’une nouvelle industrie : la plaisance. Haut lieu des sports nautiques, La Rochelle crée dès les années 70 la régie de son port de plaisance.

Il est aujourd’hui l’un des plus grands ports d’Europe et du monde avec plus de 5 000 places à flot.

Un territoire tourné vers l’avenir

Historiquement, le port a présidé au développement de la ville. Le rôle de l’océan a ensuite perduré tout au long de l’histoire du territoire : de Rupella à la ville portuaire médiévale, du comptoir hanséate dans le négoce international à la capitale atlantique de la Réforme, de la place protestante au port corsaire du temps des guerres de religion, La Rochelle est restée depuis ses origines cette
« ville-port » ouverte sur le monde.

Symboles de l’identité rochelaise, les ports de La Rochelle se sont développés ces dernières années en marge des lieux fréquentés par les habitants. Mais paradoxalement les citoyens sont toujours autant attirés par l’océan et les activités maritimes.
C’est pourquoi La Rochelle Ports Center se fixe pour objectif de rendre aux habitants la fierté d’appartenir à une même communauté d’intérêt.

Les ports, traits d’union de l’économie bleue

Repositionner les ports au centre de la vie rochelaise est d’autant plus crucial que les ports sont aujourd’hui de véritables moteurs du développement économique et touristique. Ils sont au cœur même de l’économie bleue et de l’avenir qui se construit ici, engagé dans le développement durable.
Le concept d’économie bleue regroupe les activités économiques liées à l’océan : notamment le transport maritime, la construction/réparation navale, la production d’énergies marines, mais aussi le tourisme littoral et les produits de la mer.
Elle est l’un des piliers de la transition écologique en prônant l’utilisation durable des ressources océaniques en faveur de la croissance économique, l’amélioration des revenus et des emplois, et la santé des écosystèmes océaniques.

Un réseau de partenaires

Le projet d’étude pour la création de La Rochelle Ports Center a été financé par :

Logo "l'Europe s'engage"
Logo de l'union européenne
Logo de la république française
logo Région Nouvelle Aquitaine

Des partenaires institutionnels

Véritable sésame vers l’univers portuaire, La Rochelle Ports Center souhaite devenir un interlocuteur privilégié des acteurs du territoire pour développer des projets ensemble.
Les trois ports rochelais partagent déjà un certain nombre de partenaires au sein de leur gouvernance ou via leur financement, comme l’Europe, la Région Nouvelle-Aquitaine, le département de la Charente-Maritime, la Communauté d’Agglomération (CDA) et la Ville de La Rochelle ou la Chambre de Commerce et d’Industrie de Charente-Maritime (CCI).

Des partenaires du monde de l’enseignement et de la formation

L’essor de l’économie bleue a engendré une intensification des études d’universitaires sur les ports ces dernières années. En effet, de nombreuses recherches sont menées au sein des trois ports rochelais et La Rochelle Ports Center a également pour vocation d’être un observatoire dynamique, valorisant les données qualitatives et quantitatives produites par La Rochelle Université.  La stratégie de cette dernière, articulée autour du Littoral Urbain Durable Intelligent (LUDI), a justement pour ambition de contribuer à la recherche et à l’innovation en matière de croissance bleue.

Aux côtés de La Rochelle Université, de nombreux autres acteurs du monde de l’enseignement et de la formation, déjà partenaires des ports, seront sollicités pour nouer des partenariats avec La Rochelle Ports Center : le Lycée Hôtelier de La Rochelle, le Lycée Maritime et Aquacole de La Rochelle, le Lycée de la Mer et du Littoral de Bourcefranc-le-Chapus, le Lycée Professionnel de Rompsay, l’E.C.O.L.E de la mer, etc. 

Des partenaires interprofessionnels

Association des ports de plaisance de l’Atlantique, Atlantic Cluster, Campus des industries navales, Comité régional de conchyliculture, Comité des pêches, CRITT agro-alimentaire, Echo-Mer, Fédération des industries nautiques, France AgriMer, FROM Sud-Ouest, Pôle emploi Bel-Air, Pôle emploi Villeneuve-les-Salines, Propeller Club de La Rochelle, Union des mareyage charentais, Union maritime de La Rochelle.

Des partenaires patrimoniaux et culturels

Le FAR (Fonds Audiovisuel de Recherche), La Rochelle Tourisme Evénements, le Musée Maritime de La Rochelle.